Renouvellement des cours samaritains

Voici les directives de M. Quéru, chef de service du SEJ concernant le renouvellement des cours samaritains tous les 5 ans.

La structure doit détenir une autorisation du SEJ pour fonctionner et est soumises à surveillance conformément aux dispositions fédérales réglant le placement d’enfants (OPE). En vertu de cette législation, les structures doivent appliquées des Directives cantonales pour être reconnues et autorisées. Selon les Directives du 1er mars 2011 sur les structures d’accueil extrascolaire, les intervenants en AES doivent avoir une attestation de premiers secours afin d’assurer la sécurité des enfants accueillis. Cette directive se base sur l’article 15 al. 1 let a, d et f de l’OPE qui mentionne :

 

L’autorisation ne peut être délivrée que:

a. si les conditions propres à favoriser le développement physique et mental des enfants semblent assurées;

b. si les qualités personnelles, l’état de santé, les aptitudes éducatives et la formation du directeur de l’établissement et de ses collaborateurs leur permettent d’assumer leur tâche et si l’effectif du personnel est suffisant par rapport au nombre des pensionnaires si les pensionnaires bénéficient d’une alimentation saine et variée et sont sous surveillance médicale,

d. si les installations satisfont aux exigences de l’hygiène et de la protection contre l’incendie;

e. si l’établissement a une base économique sûre;

f. si les pensionnaires sont assurés convenablement contre la maladie et les accidents ainsi qu’en matière de responsabilité civile.

Avant de délivrer l’autorisation l’autorité détermine de manière appropriée si les conditions d’accueil sont remplies, notamment en procédant à des visites, en ayant des entretiens, en prenant des renseignements et, s’il le faut, en recourant à des experts.

 

Ces autorisations sont valables 5 ans. Par conséquent les conditions permettant d’assurer que les collaborateurs soient formés correctement afin d’assumer une prise en charge adéquate des enfants sont à nouveau vérifier/demandé par le SEJ pour délivrer une nouvelle autorisation (casier judiciaire, certificat médical, attestation premier secours etc.) tous les 5 ans.  Concernant les cours samaritains, il est possible de faire le cours « refresh » de 3 h suite au cours de base qui est moins conséquent.

 

À noter que selon les recommandations de la société suisse des samaritains, il est recommandé de suivre le cours de base des samaritains suisses puis cours refresh tous les deux ans. Cette recommandation a également été reprise par le Groupe de coordination latine en matière d’accueil extrafamilial des enfants dans son « Catalogue des propositions de recommandations latines en matière d’application de l’ordonnance fédérale sur le placement d’enfant (OPE). 

 

Nous rappelons que prendre en charge professionnellement des enfants demandent d’être suffisamment formé dans des situations diverses pour assurer leur sécurité physique et mentale et se souvenir (après un laps de temps défini) de tous les gestes permettant de sauver un enfant le cas échéant est primordial et d’une évidence lorsqu’on s’occupe d’enfant.